PATRIMOINE : FORMATION POUR UNE QUALITE DE GESTION IRREPROCHABLE DES BIENS DE L’ETAT

Assurer une gestion rationnelle et performante du patrimoine de l’Etat. C’est dans cet objectif que des séances de formation en gestion du patrimoine de l’Etat se tiennent les 17 et 18 juillet à la Chambre de Commerce et de l’Industrie d’Antananarivo (CCIA). Dirigée par Guy Patrick Randriambolanirina, Directeur du Patrimoine de l’Etat (DPE), l’évènement a été honoré par la présence de Oliva Emmanuëlla Randimbiarisoa, Directeur Général des Finances et des Affaires Générales (DGFAG).

A ce jour, beaucoup de responsables ne maîtrisent pas encore les procédures de gestion du patrimoine de l’Etat. Cela se traduit par une situation non à jour de la comptabilité des matières des départements et par la qualité des dossiers de reddition de comptes reçus au niveau de la Direction. Le changement de structure au sein du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), notamment la fusion et la scission des services, accentue davantage ce constat.

La comptabilité des matières, le suivi des missions à travers le Système Informatisé Intégré de la Gestion du Transit Administratif (SIIGTA), ainsi que la gestion des véhicules et logements administratifs feront l’objet de ces deux jours de formation. Pour la matinée du 17 juillet, les Gestionnaires d’Activités (GAC) du MEF ainsi que ceux des autres Ministères ont été les acteurs budgétaires concernés. Les Dépositaires Comptables en Matières ainsi que les Comptables chargés des Ordres de Routes, des baux et des véhicules administratifs prendront part à la deuxième journée de formation.

De nouvelles réformes sont ainsi engagées dans la gestion du patrimoine de l’Etat. Parmi d’autres, un service assistance est désormais disponible en ligne pour accompagner les agents. A l’issue de ces formations, chaque acteur budgétaire sera en mesure de participer à l’atteinte des objectifs fixés par la DPE.

Riantsoa Andriantavy

Vous aimerez aussi...